• Grâce à l'une de nos visiteuses assidue "Jackie" (pour ne pas la nommer), je découvre l'existence d'une association provençale qui a diffusé l'affiche de notre salon et le lien vers photos et vidéo. C'est super sympa et je les en remercie vivement.

    Je me suis donc rendue sur leur blog  Lei roucas doú Bàrri;  très agréable et intéressant à parcourir et je vous encourage vivement à le visiter. J'ai beaucoup apprécié tout ce qui concerne le boutis!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Pour compléter le récit de notre salon "Voyage en Bourgogne Médiévale,  voici la vidéo réalisée par Jacqueline, invitée à notre vernissage.

     Nous la remercions vivement pour ses talents de reporter!!!

    Au cours de cette vidéo, vous verrez les chausses et poulaines de nos mannequins; elles ont été conçues et réalisées par nos soins.

     

    vidéo

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Comme promis dans l'article précédent premières photos, voilà comment s'est déroulé notre salon.

    Nous avions imaginé un sens particulier de la visite et c'est pour cette raison que nous avions préparé des guides pour le public. Tous les costumes de nos personnages, à qui nous avions donné un prénom, ont été conçus et réalisés par une de nos adhérentes.

    Le visiteur était accueilli par le chevalier Gautier-Sans-Avoir et sa bannière. La visite se poursuit avec la carte de la Bourgogne du 12ème / 13ème et un ouvrage sur la Bourgogne.

    Ensuite un arbre généalogique des rois capétiens et des Ducs de Bourgogne ( première maison de Bourgogne) puis une couverture faite de carrés de lin brodés et réunis entre eux par des bandes de velours et doublée de velours, posée sur une malle en carton (conçue et fabriquée par nos soins)

    Suit un ouvrage de la Chapelle Ermitage d'Aillant sur Tholon (dernière Chapelle Ermitage de l'Yonne)

    Nous voilà maintenant avec un vitrail qui se trouve dans la cathédrale de Chartres; nous voyons à gauche Roland qui fend un rocher avec son épée Durandal et à droite il souffle dans son olifant pour appeler Charlemagne. Ce vitrail est complété par une frise (peut-être l'ancêtre de la BD!) racontant la bataille de Ronceveaux.

    Je précise que ces 2 ouvrages n'ont bien sûr rien de bourguignon. Ce sont nos "intrus" ainsi que 2 autres ouvrages.

    Nous passons maintenant vers la table, dressée comme au Moyen âge. À proximité, le trouvère Guiot de Dijon  puis un ouvrage sur les trouvères (mélange de broderie et d'appliqué)

    Nous voici chez l'écrivain public Aliaume, avec son écritoire sur les genoux et une plume d'oie dans la main. Le parchemin est véritable et les accessoires (plumier, coffret, écritoire) sont en carton et fabriqués par nos soins. Un grand ouvrage de la chanson de Rutebeuf orne un des panneaux.

    Nous passons chez le boulanger Ursion avec son four  à pain, son serviteur empli de petits gâteaux  en broderie à l'aiguille, une tarte également en broderie à l'aiguille.

    Nous arrivons chez l'apothicaire Bernold assis devant sa table avec des sacs en lin remplis de graines et plantes. Un ouvrage brodé sur la moutarde avec dans son sac, de véritables graines offertes par la confrérie de la moutarde de Dijon puis 2 herbiers. (broderie point compté)

    Nous nous arrêtons chez le vigneron Tiegaud agenouillé au pied de sa vigne. Un texte sur la vigne brodé et un tonneau d'hypocras.

    Nous voici chez la tisseuse de laine, Helvise, devant son métier (fabriqué par une amie). Des étoffes sur la table, ortie et chanvre, filasse de lin etc...un berceau avec un bébé Tancrède, langé comme à cette époque et une petite fille, Ysanne, dans son youpala (toujours fabriqué par nos soins). Au dessus, 2 ouvrages, un sur les teintures et un autre sur l'entretien du linge. (broderie point compté)

    Nous passons devant le cadran canonial, très important au Moyen âge  et nous arrivons dans le jardin des Simples avec ses plantes, son arbre et ses promeneuses, Aubrée la noble Dame et sa fille, Adelise, vêtue comme une adulte. Plusieurs ouvrages sont accrochés. Nous nous arrêtons maintenant devant un ouvrage en appliqué, Pierre l'Ermite et Gautier-Sans-Avoir, qui partent en croisade.

    Notre balade se termine avec le cadran solaire de Noyers /Serein qui n'est pas médiéval mais du 18ème et qui marque l'évolution.

     

    Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos  Récit en photos

    Une vidéo sera en ligne très prochainement avec des photos supplémentaires et beaucoup de détails et je reste bien sûr à votre disposition si besoin!

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Défi relevé et pari gagné! C'est ma toute première impression; 4 années de préparations récompensées. Il nous a fallu 5 jours pour l'installation, 5 jours de "folie", de rigolade, d'excitation etc... Bref! 5 jours pendant lesquels toutes les adhérentes se sont activées et que je remercie encore très chaleureusement.

    À la demande de beaucoup, je me permets de joindre ci-dessous le discours que j'avais préparé pour le vernissage du jeudi 19 à 11h.

     

    Bonjour à toutes et à tous,

    Au nom de "La Valse des Points", 10 brodeuses passionnées, je vous remercie de votre présence au vernissage de notre salon, qui vous propose un Voyage en Bourgogne Médiévale.

    Je remercie tout particulièrement William, notre Maire de sa présence et qui, comme à son habitude, nous a offert toute l'aide nécessaire à la réalisation de ce projet. Merci à Madame Sophie Picon , première adjointe qui l'accompagne .

    Grand merci aux présidentes d'associations qui ont accepté de libérer la salle, à Eddie, pour son aide si précieuse, et à tout le personnel municipal. Un merci particulier à Marie Tondelier qui a fabriqué notre métier à tisser, Claude Garino ( spécialiste des cadrans solaires), Jo (notre photographe personnel) et Sylvette Rescourio Graillot pour la calligraphie. Merci donc à tous ceux qui, d'une façon ou d'une autre, nous ont apporté leur aide. Je pense aussi à Gilbert, le mari de Dany, l'une de nos brodeuses , créatrice et réalisatrice de tous nos costumes exposés ici, Gilbert toujours disponible et qui a bien voulu se transformer en chirurgien pour opérer certains de nos mannequins... Un grand merci également à toutes les brodeuses, Dany, Marie Claude, Michèle , Maryse, Marie Madeleine, Marie Jo, Ghislaine, nos 2 Brigitte (et moi-même ) qui ont rendu l'aventure possible. Un grand merci également aux créatrices et créateurs qui ont accepté notre invitation, rescapés d'une hécatombe d'absences: Bruno, le brodeur de Metz, Annie-Claude Bouquet dite ACB, Philippe Roques et sa forge médiévale, tous pour raison de santé. Quand à Gisella Tamagno, créatrice italienne turinoise, et Brigitte Laurent de la Route de la laine, elles n'ont pu se libérer pour raisons personnelles. Je remercie Élodie de la mercerie "Des fils et une aiguille" pour avoir accepté notre invitation, je dirai ,"tardive". Ouf!

    Nous aimons les défis et le thème choisi en est un.

    Si brumeux et si lointain que puisse nous paraître le Moyen Âge, et quel que soit le sentiment contrasté que nous éprouvons devant certaines mentalités de l'époque qui nous sont devenues aujourd'hui si étrangères, il continue d'exercer sur nous son étonnante fascination. Preuve en est, la prolifération des fêtes moyenageuses à travers toute la France. Et nous n'échappons pas à son attraction: c'est comme s'il nous avait lancé, à travers le temps, un défi de compréhension et d'interprétation que nous avons donc choisi de relever.

    Il nous aura fallu 4 années pour circonscrire notre sujet, 4 années pour effectuer les recherches nécessaires pour mieux cerner cette vaste période historique, 4 années pour concevoir et réaliser nos créations. 4 années donc, de travail passionnant et de rencontres enrichissantes, que nous souhaitons aujourd'hui partager avec vous. C'est par conséquent avec bonheur que "La Valse des Points" vous propose de remonter le temps, au cœur de la Bourgonge Médiévale et du Moyen âge en général.

    Bon voyage à tous!!

    Ouverture des portes le jeudi à 14h  jusqu'au dimanche 17h.

    600 personnes voir plus

    Public de grande qualité, curieux, passionné par le thème bien sûr et par les ouvrages brodés et mis en scène et enchanté comme en témoigne notre livre d'or. Ayant imaginé la visite d'une certaine manière , chaque visiteur était muni d'un guide. La carte de la Bourgogne du 12ème et 13ème en était le début, suivie par l'arbre généalogique des Rois capétiens et des Ducs de Bourgogne (1ère maison de Bourgogne). Le dernier ouvrage était le cadran solaire de Noyers / Serein qui lui n'est pas moyenâgeux (1715?) mais il nous fait prendre conscience de  l'évolution de la science par rapport au cadran canonial.

    Voilà les premières photos (photos faites pour certaines avant l'ouverture au public). 

    Premières impressions en tant que Présidente  le chevalier Guillaume Sans-Avoir et son étendard!

    Premières impressions en tant que Présidente   Premières impressions en tant que Présidente   Premières impressions en tant que Présidente   Premières impressions en tant que Présidente       Premières impressions en tant que Présidente   Premières impressions en tant que Présidente  Premières impressions en tant que Présidente  Premières impressions en tant que Présidente

     

    Nous avons glissé un "intrus" dans le monde médiéval bourguignon: le vitrail qui représente la bataille de Ronceveau et qui se trouve dans la cathédrale de Chartres ainsi qu'une frise représentant également une petite partie de cette même bataille.

    Nous avons eu la visite d'une classe de primaire; les enfants ont été fascinés par le jardin des simples. Désolée de ne pouvoir insérer les photos des enfants, la loi me l'interdisant.

    Voilà une première série de photos. Dans un deuxième temps, il y aura les photos de tous nos ouvrages, les échoppes dont vous pouvez deviner aisément leur nom grâce à cette photo originale prise avant l'installation du salon Premières impressions en tant que Présidente (par notre photographe) et nos personnages à qui nous avions donné un prénom médiéval et une vidéo.

     

     

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • 2 journalistes du magazine 'Les Idées de Marianne" nous ont contacté cet été après avoir lu notre annonce dans l'Agenda du fil pour publier 2 articles sur notre salon de la semaine prochaine.

    Articles super sympas et pleins d'humour! Nous les remercions vivement de cette jolie pub!

    Les idées de Marianne

    Les idées de Marianne

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires